Connexion

Dispositifs pour ouvrage d'art

Tous les dispositifs de retenue routiers présentés ci-dessous sont conçus spécialement pour les ponts et permettent de maintenir un véhicule en perdition sur la chaussée de manière sécurisée et offrent une protection active des piétons et des occupants d'un véhicule. Certifiés NF (norme française) ou marqués CE (EN 1317), tous ces produits sont fabriqués dans des unités de production certifiées ISO 9001 : 2015.

 

Ils s'ancrent en outre grâce à des ancrages non traversants ou à des scellements chimiques (un ETA de la fixation est obligatoire et doit être fourni par le fabricant).

 

Le choix d'un dispositif de retenue sur ouvrage d'art doit tenir compte de particularités et notamment :

  • une géométrie réduite en largeur et l’existence d’un vide latéral
  • un profil longitudinal et transversal particulier avant et après le franchissement
  • une circulation particulière (effet de paroi, regard du conducteur attiré ailleurs, évacuation des eaux plus difficiles, formation de verglas et sensibilité au vent accrue, ..)
  • des choix architecturaux, plus ou moins compatibles avec les aspects de sécurité
  • la zone d'ancrage du dispositif et notamment le traitement du passage des joints de chaussée
  • passage ou non de piétons

 

Le critère de performance prépondérant sur ouvrage, outre le niveau de retenue adapté au risque encouru (RNER ou guide GEFRA), sera la déflexion dynamique. En cas de passage piétons, il faut intégrer un garde-corps à l'arrière du dispositif conforme à la norme XP
P 98-405 pour prévenir les risques de chute des piétons en bord d’ouvrage. Chez SOLOSAR, nous avons une diversité de dispositifs tous testés selon EN 1317 qui permetront de répondre à la plupart des ouvrages en conception neuve comme en ouvrage exsitant. Voir ci-dessous :