Connexion

En 2021 le code la route célèbre son siècle d’anniversaire !

L'avènement de l'automobile a apporté de nombreux avantages, mais aussi des inconvénients. 

Le principal était de réguler la circulation pour améliorer la sécurité. Ainsi, au début du 20e siècle, William Phelps Eno, un ingénieur Américain, a créé les premières règles de circulation, qui, face à la croissance de l’automobile, publie en 1900 l’ouvrage « Reform in Our Street Traffic Urgently Needed », considéré comme un premier code de la route.

 

Reform in Our Street Traffic Urgently Needed par William Phelps Eno - photo Wikipedia

 

Eno a également conçu des panneaux, tels que le Stop, qui était à l'origine carré et blanc, ou des passages piéton et des lignes pour séparer les voies de circulation. L'ouvrage a été développé jusqu'à devenir le premier code de la route au monde, où des règles concises, simples et équitables ont été établies pour résoudre les combats habituels entre des automobilistes qui n'étaient pas d'accord sur la façon de procéder, en particulier aux intersections, créant ainsi une unité.

En France, malgré l’existence d’une réglementation routière depuis 1724, bien avant l’invention de la voiture, c’est en 1921, quand le nombre de voitures sur les routes avait doublé par rapport à 1914, début de la Première Guerre mondiale, que le code de la route est né officiellement.

Nommé premièrement comme Décret concernant la réglementation de l’usage des voies ouvertes à la circulation publique, le code de la route répond au besoin d’une réglementation nationale sur la chaussée, une des premières mesures instaurées a été la limite de vitesse : 30km/h en campagne et 20km/h en ville.


Aujourd’hui, grâce aux avancements technologiques et au métier de sécurité, les limites de vitesse montent jusqu’à 130 km/h en campagne et 50km/h en ville. Chez SOLOSAR, nos produits certifiés CE et NF sont conçus dans un but d’amélioration de la sécurité des usagers de la route.

 

Glissière de sécurité certifiée CE HBB 1.33 Plus-HKL de SOLOSAR

 

Le changement le plus conséquent depuis sa création a été l’instauration du port de la ceinture de sécurité en 1973 : la France a été le premier pays européen à la rendre obligatoire. Le taux de décès est descendu de 18 000 morts par an en 1972 à 30 % après un an.


Ainsi, en 2003, la mise en place des radars automatiques sur les autoroutes devient une mesure très critiquée ; malgré cette controverse, les résultats ne se font pas attendre : le taux de mort sur la route commence à se réduire à pas-de-géant. Même si on ne peut pas affirmer que l’instauration du radar est l’unique raison de la réduction des décès sur la route, la réduction de 55 % en 17 ans (du 2003 à 2020) suggère que ces actions ont un effet direct.


Toutes les mesures prises concernant la sécurité routière ont été objet de débat, dès la création du code de la route en 1921, mais les résultats montrent que ces actions ont bien eu atteint leurs buts.


SOLOSAR développe, produit et commercialise des produits dédiés à la sécurité routière et à l'aménagement de la voirie. Chez SOLOSAR, nous connaissons les besoins de la route, et nous travaillons pour proposer les meilleurs dispositifs de sécurité routière pour garantir la protection des usagers. Pour chaque problème, nous avons forcément une solution à vous proposer !