Menu principal


Innovation en termes de sécurité avec le PRIMUS 2A

publié le 27/08/2012

Des innovations en terme de sécurité routière ont été menées à l'occasion de la création de la liaison en 2x2 voies de la RD924 reliant Flers à Argentan dans le département de l'Orne… 

Interview de M. Daniel MARQUET (chef du service gestion du réseau routier du CG 61)

Pouvez-vous nous présenter les caractéristiques de la chaussée concernée ?

DM : Il s’agit d’une route bidirectionnelle de 7 mètres de large marquée en axe et en rives. Elle sert aujourd’hui de liaison entre deux villes ornaises, Argentan et Flers et supporte un trafic de l’ordre de 5000 véhicules/jour. Dans le cadre de la mise à 2x2 voies de cette liaison, cette section deviendra à terme une voie de substitution et de desserte locale.

primus 2A CG 61

Quelles étaient les problématiques à résoudre ?

DM : Cette route a subi des modifications importantes de tracé pour s’adapter aux travaux de mise à 2x2 voies et ses caractéristiques réduites ont nécessité la pose de dispositifs de retenues. Seul un mât électrique ne pouvait pas être isolé avec un dispositif traditionnel. En cause, deux accès de champs de part et d’autre du support qui ne permettaient pas de respecter la longueur minimale d’implantation.

Posé en 2 H 00 !

 L'usager est moins gêné par les travaux...

Les équipe de pose sont moins longtemps exposées...

primus 2A

Quelles ont été les motivations techniques et/ou financières de choix de la solution PRIMUS 2A ?

DM : Avec sa longueur d’implantation réduite, le PRIMUS 2A répondait techniquement au problème posé. Par ailleurs, ce produit dispose d’ores-et-déjà du marquage CE et présente des critères de performances équivalents à celle de la GS2 traditionnelle.

Du point de vue financier, on s’y retrouve également puisque l’économie réalisée par rapport à une file de glissière classique est de l’ordre de 20 %.

Ce produit présente également d’autres avantages :
- avec son emprise réduite au sol, l’entretien de l’accotement sous le dispositif est moins contraignant (par rapport à une glissière traditionnelle) et le supprimer complètement devient moins coûteux (plaques anti-herbe, minéralisation…).

- la glissière restant malgré tout elle-même un obstacle, la longueur du Primus 2A de 6,40 m diminue ainsi le risque de collision.

Comment s’est déroulée la pose du produit ?

DM : La pose du produit ne nécessitant que le fonçage de quatre supports, le temps d’intervention est réduit, ce qui limite la gêne occasionnée aux usagers et l’exposition des équipes de pose.

Il a fallu plus ou moins 2 heures de circulation alternée dans le cas présent.

Primus : fiche technique

Acom*Europe